Couronne

Tout savoir sur la couronne

En réalité, la couronne dentaire est la partie de la dent à l’extérieur de la gencive et recouverte par l’email. Mais en dentisterie, elle représente une prothèse dentaire ayant la forme d’un chapeau. Elle est déposée sur une dent cassée, abîmée ou fragilisée suite à une malformation ou une dévitalisation.

Les différents types de couronne dentaire

Il faut commencer par la couronne en métal. En général, elle est née d’un alliage de chrome ou de nickel. C’est le choix le plus économique. En outre, la couronne en métal possède une forte résistance. Cependant, elle est peu esthétique et ne convient pas aux personnes allergiques au métal de fabrication.

La couronne à incrustation vestibulaire se présente comme une meilleure alternative. Elle est faite avec du métal, recouvert d’une fiche couche de céramique. Cette prothèse ne doit pas être utilisée sur les dents de la mâchoire inférieure, car le métal sera visible, ce qui engendra un problème esthétique.

La couronne dentaire céramo-métallique est également un bon compromis. Elle est faite avec du métal et de la céramique. Son atout majeur, c’est son côté très esthétique, car elle peut avoir la même couleur que la dent naturelle.  Elle est de plus en plus utilisée par les dentistes. De plus, c’est une prothèse solide.

Il faut aussi parler de la couronne en céramique. C’est le choix le plus esthétique. Comportant une armature en céramique, elle a un aspect très naturel. Elle garantit également une bonne résistance. C’est la couronne idéale pour les dents de devant. Toutefois, elle est très onéreuse. Si elle est associée à un tenon céramique incorporé, le résultat promet d’être encore plus remarquable.

La durée de vie de la couronne

Avant tout, il faut préciser que la couronne est bel et bien différente du bridge. Ce dernier sert à remplacer une dent abîmée. La couronne dentaire est à placer sur un faux moignon, une partie qui peut être en métal ou en céramique qu’on appelle aussi « inlay-core ».  La  durée de vie de la prothèse dépend de sa qualité et de l’hygiène dentaire. Elle oscille entre cinq et 20 ans.

Le déroulement de la pose

Pour les dentistes, la pose d’une couronne dentaire relève d’une opération courante. Toutefois, la procédure peut être longue. En effet, plusieurs visites sont au programme. Tout commence par un entretien durant lequel, le praticien présente au patient le choix de couronnes disponibles en indiquant leurs avantages et leurs inconvénients.

La prochaine étape consiste à prendre l’empreinte afin de créer une couronne sur-mesure. Ensuite, le dentiste va soigner la dent et la préparer pour accueillir la prothèse. La dévitalisation est parfois nécessaire. Il faut ensuite creuser la dent et placer le tenon. Puisque la couronne doit être fabriquée sur mesure, une couronne provisoire est posée.