En savoir un peu plus sur la parodontite

 

A priori, la parodontite est à l’origine de la majorité des pertes dentaires. Il s’agit d’une maladie affectant les tissus qui enveloppent et soutiennent les dents, nommés aussi « parodonte ». La parodontite peut avoir des conséquences graves si elle n’est pas soignée comme il se doit. Le mieux, c’est de la prévenir.

La parodontite, c’est quoi ?

En fait, il s’agit d’une inflammation des tissus parodontaux. Dans la plupart des cas, la maladie commence par une gingivite. Il s’agit d’une inflammation de la gencive causée par une infection. Elle se manifeste par des rougeurs et des saignements fréquents surtout durant les brossages des dents. Au fil du temps, l’inflammation s’étend et se généralise.

Si aucun soin n’est apporté, la maladie pourrait provoquer une perte du parodonte. Les dents vont alors bouger et se déchausser, ce qui rend la mastication difficile et douloureuse. Elles peuvent même tomber. Sachez que la parodontite peut être à l’origine d’une mauvaise haleine ou d’un abcès de la gencive.

En outre, elle favorise le risque de maladies cardio-vasculaires et respiratoires ou du diabète. Chez les femmes enceintes, un risque d’accouchement prématuré est à craindre. Pour toutes ces raisons, il est primordial de soigner ce trouble. Une consultation chez un chirurgien-dentiste est la meilleure solution à adopter.

Pour remettre en état les tissus malades, ce dernier généralement effectue un détartrage. Il se peut aussi qu’il mette en place un traitement chirurgical.

Les causes de la maladie

Les causes de la parodontite sont nombreuses. La plus évidente, c’est la mauvaise hygiène dentaire qui entraîne l’apparition de tartre ou de plaque dentaire. La consommation d’alcool et de tabac peut également être à l’origine de l’inflammation.

Il se peut aussi que la parodontite soit liée à des héréditaires ou à des pathologies qui détériorent le fonctionnement du système immunitaire. C’est le cas du diabète ou du dysfonctionnement de la glande thyroïde. Enfin, il peut s’agir d’un effet d’un traitement médicamenteux.

Les moyens de prévention à adopter

La parodontie est une maladie dangereuse, car elle se développe en toute discrétion. Pour la détecter, un examen dentaire régulier est nécessaire. Heureusement qu’il est possible de la prévenir. À part le contrôle de routine chez le dentiste, le brossage des dents après chaque repas est le premier moyen de prévention à adopter.

Il faut aussi neutraliser les bactéries en mastiquant un chewing-gum sans sucre de temps en temps. Une bonne alimentation est également recommandée. Il faut en même temps limiter la consommation de sucre. Enfin, n’oubliez pas d’utiliser le fil dentaire en vue d’éliminer les résidus de repas.