Endodontie

DES SOINS DENTAIRES DE QUALITÉ À DES TARIFS ACCESSIBLES À TOUS

L'endodontie est la partie de l'odontologie qui traite de l'intérieur de la dent. Elle consiste en la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies de la pulpe dentaire et des infections péri- apicales (dans l'os autour des racines).

Qu’est-ce qu’un endodontiste ?

Un endodontiste est un dentiste spécialisé dans la préservation des dents naturelles par traitement endodontique. Le traitement endodontique traite donc l'intérieur de la dent. Tous les dentistes sont formés pour diagnostiquer et traiter les problèmes endodontiques de base. Cependant, certaines dents peuvent être plus difficiles à diagnostiquer et à traiter endodontiquement. Pour ces cas, votre dentiste préfèrera vous rediriger vers un spécialiste.

En quoi consiste un traitement endodontique ?

Lors d’un traitement endodontique, une anesthésie locale vous est administrée. Puis une feuille de latex, que l’on nomme une digue, est placée à l’aide d’un crampon sur votre dent afin de l’isoler lors des étapes de nettoyage et scellement de la dent pour éviter toute contamination salivaire. Le traitement consiste en trois ou quatre étapes, mais le nombre de visites chez l’endodontiste peut varier selon votre cas. Certains traitements peuvent nécessiter deux visites, mais généralement une seule est suffisante. Selon les cas, trois rendez-vous peuvent être nécessaires. Cela dépend principalement du niveau d’inflammation/infection et donc de la difficulté du traitement.

Les étapes de base pour un traitement endodontique non chirurgical :

  • –  Accès aux canaux de la dent
  • –  Nettoyage et mise en forme des canaux : des instruments pénètrent les canaux afin de les nettoyer et de déloger les bactéries afin d’éliminer l’infection.
  • –  Scellement des canaux : pour éviter une réinfection de la dent, les canaux sont obturés avec une tige de gutta percha (une forme de plastique).
  • –  L’ouverture effectuée au centre de la dent sera refermée avec une obturation temporaire. Suite au traitement de canal, une visite chez le dentiste sera nécessaire pour effectuer une couronne au niveau de la dent traitée ou une obturation permanente.

    Quand faire appel à un endodontiste ?

    La dent est constituée de deux parties, la partie interne appelée « dentine » et la partie externe (partie dure) appelée « émail ». Au centre de la dent se trouvent les vaisseaux sanguins et le nerf. Ils se situent dans un petit canal qui est la partie vivante de la dent. Lorsque le nerf est mort ou très infecté, la douleur devient insupportable, car un abcès s’y développe. Il faut faire appel à un endodontiste afin d’y remédier. Les principaux symptômes sont généralement une douleur intense de la dent ainsi que la présence d’une enflure. Il est cependant possible d’avoir une carie ou un abcès qui a tué le nerf de la dent sans avoir eu obligatoirement une douleur.

    Les principales raisons sont :

– La présence de bactéries et de pus dans le canal qui provoquent un abcès.

  • –  La mort du nerf de la dent.
  • –  Le nerf de la dent qui est suffisamment malade pour faire extrêmement mal et qui ne montre pas de signe de guérison (pulpite).Dans toutes ces situations, la solution adéquate est de procéder à un traitement de canal. Il consiste principalement à vider, nettoyer, stériliser ou obturer le canal ou les canaux de la dent. Ainsi la dent morte du patient pourra être conservée.

    Qu’est ce qui motive un traitement de canal ?

    Les endodontistes sont des dentistes qui ont une formation spécialisée en endodontie. Ils ne pratiquent cette spécialité qu’à leur cabinet. Pour devenir spécialiste, ils suivent un enseignement spécifique en endodontie pendant deux ans ou plus après leur formation de dentiste. Ils traitent les cas simples d’endodontie, les cas plus difficiles, ainsi que les cas très complexes incluant la chirurgie endodontique. Ils sont aussi expérimentés pour déterminer la cause des douleurs orales ou faciales qui sont difficiles à diagnostiquer.

    En quoi consiste le traitement de canal ?

    Généralement l’endodontiste procède dans un premier temps à une anesthésie de la dent. Celle-ci peut ne pas être nécessaire, lorsque la dent est complément morte. Dans un deuxième temps, un champ opératoire est installé sur la dent afin de l’isoler pour l’intervention, le but étant d’éviter la contamination par la salive et ne pas faire déborder les produits utilisés dans la bouche du patient. Dans un troisième temps, l’endodontiste perce le dessus de la dent afin d’atteindre la chambre pulpaire qui est le centre de la dent, où se trouve le nerf. Arrive ensuite le nettoyage du ou des minuscules canaux à l’aide d’instruments manuels ou mécaniques (lime). Différents produits sont appliqués afin de désinfecter l’intérieur des canaux. Lors de la même séance, l’endodontiste procédera à l’obturation du ou des canaux afin d’éviter la recontamination de l’intérieur de la dent. L’obturation est faite de ciment et de caoutchouc (gutta-percha). La dernière étape consiste à la restauration de la dent (obturation, plombage, couronne, etc.).

    Peut-on éviter le traitement de canal ?

    Une fois que le nerf est mort et contaminé par l’infection, le traitement de canal reste la seule solution pour sauver la dent. Un antibiotique sera administré pour traiter l’infection pendant une période comprise entre 10 et 25 jours. Néanmoins, malgré cela, l’infection peut réapparaître et répondre moins bien ou aucunement à un nouveau traitement d’antibiotiques. Dans le cas échéant, l’extraction de la dent reste la seule alternative.

    Reprise d’un traitement de canal :

    Dans de rares cas, il peut arriver qu’un traitement endodontique ne fonctionne pas comme prévu. La dent traitée pourrait ne pas guérir correctement ou le patient pourrait éprouver des complications post-opératoires qui compromettent la dent. La reprise d’un traitement endodontique consiste à

enlever la couronne et les matériaux d’obturation précédents, à nettoyer les canaux radiculaires, et à réapposer un matériau d’obturation et une couronne prothétique sur la dent. En bref, la reprise d’un traitement endodontique est presque identique à la procédure initiale, hormis le retrait des structures du premier traitement. Ce traitement se fait à l’aide des outils suivants :

  • –  Le microscope opératoire : permet un aperçu, une image agrandie, optimise certains détails, confirme un diagnostic complexe et assure à votre praticien un geste opératoire rapide, précis pour une intervention de plus grande qualité.
  • –  Le laser à iode : permet des traitements non invasifs, indolores, par rapport aux instruments classiques (fraises, sondes, curettes). Cette intervention ne nécessite pas une anesthésie obligatoire, procure une action antiseptique, antibactérienne, diminue une inflammation post-opératoire et favorise la cicatrisation. Les interventions chirurgicales sont moins douloureuses et plus rapides.Combien coûte un traitement de canal ?
    Le prix d’un traitement de canal varie en fonction du nombre de racines et de canaux des dents àtraiter.

    Les dents antérieures, les incisives, les latérales et les canines ont en général un seul canal. Six prémolaires sur huit ont également un seul canal. Les deux autres prémolaires en ont deux. Il s’agit des premières prémolaires supérieures. Les molaires ont trois ou quatre canaux. De rares exceptions font en sorte que certaines molaires pourraient avoir jusqu’à cinq à six canaux.

    De plus, la difficulté de l’intervention peut varier selon l’âge et l’état de la dent. Il est à noter qu’un retraitement endodontique est aussi plus compliqué et donc plus dispendieux.

    Il y a une différence de tarification selon que le traitement est effectué par un dentiste généraliste ou un spécialiste, l’endodontiste. Le prix du traitement de canal peut varier selon les différents cas de figure.

Centre dentaire Paris 16

140 Av. Victor Hugo
75116 Paris
Obtenir la direction sur Google Maps