La dévitalisation d’une dent

 

La dévitalisation d’une dent est un soin courant. Elle est appliquée dans de nombreuses circonstances. Elle est aussi connue sous le nom de traitement canalaire ou de traitement endodontique. Mais qu’est-ce que c’est au juste ? Pourquoi faut-il dévitaliser une dent? Comment ça se passe ? Les réponses, à tout de suite !

La dévitalisation d’une dent, c’est quoi ?

Avant tout, il faut mentionner que la dent comporte deux parties : l’une visible dont l’émail et l’autre invisible dont la dentine. Cette dernière est reliée directement avec le cœur ou le cerveau de la dent. Il s’agit de la pulpe. C’est grâce à cette dernière si la dent constitue un organe vivant.

La pulpe comprend les vaisseaux sanguins et les nerfs qui se prolongent jusqu’à la racine. Dévitaliser consiste à retirer toutes ces substances vivantes d’une dent. Cependant, il faut préciser que la dent reste encore vivante après l’intervention. Voilà pourquoi, les spécialistes utilisent de plus en plus le terme « dent dépulpée » au lieu de dent dévitalisée.

Les bonnes raisons de dévitaliser une dent

Il y a plusieurs raisons qui poussent un chirurgien-dentiste à dévitaliser une dent. Dans la plupart des cas, l’intervention est indispensable en cas de carie trop profonde. Cela signifie qu’elle a touché la pulpe. Cela augmente les risques d’inflammations.

L’apparition de gangrènes ou de nécroses est même à craindre. En outre, la maladie infectieuse engendre des rages de dents. Pour empêcher la propagation de l’infection dans d’autres parties du corps, la dévitalisation est indispensable.

Cet acte est aussi recommandé après un traumatisme comme une chute ou un choc qui a causé la casse d’une ou de plusieurs dents. Lorsque la partie vivante est en contact avec les aliments ou exposée à l’air libre, elle risque de s’infecter. Voilà pourquoi, une dévitalisation s’impose. En général, cette intervention précède la pose d’une couronne.

Le déroulement de l’intervention

Pour commencer, le chirurgien-dentiste va retirer le tissu infecté qui se trouve à l’intérieur de la dent malade. Après une désinfection, il procède à la dévitalisation. Le trou sera ensuite comblé par un matériau antiseptique. Que se passe-t-il après la dévitalisation ?  La dent reste seulement inerte.

Normalement, il n’y a pas d’autres soins spécifiques à réaliser. Il faut seulement adopter une bonne hygiène dentaire. Cela dit, il ne faut pas oublier qu’une dent dépulpée est fragile vu qu’elle n’est plus nourrie. Elle est fortement exposée à la casse. Elle peut également changer de couleur. La pose d’une couronne est donc requise en guise de protection.