La gingivite et les soins recommandés

 

La gingivite est une maladie qui touche de nombreuses personnes en France. La plupart des victimes ont tendance à la sous-estimer. Or, si elle n’est pas soignée, elle peut évoluer en parodontite, un trouble plus grave qui peut générer la perte des dents et des tissus parodontaux.

La gingivite, c’est quoi ?

En fait, c’est une inflammation de la gencive. La présence de la plaque dentaire favorise son apparition. Parmi les symptômes, il y a les rougeurs et les taches blanches parfois œdémateuses visibles au niveau de la gencive. Les saignements au cours du brossage des dents sont aussi des signes avant-coureurs de la gingivite. En général, elle n’est pas douloureuse. Voilà pourquoi, les gens négligent les symptômes.

Pourtant, si la gingivite n’est pas traitée, elle peut générer de lourdes complications. On cite entre autres la mobilité dentaire, la détérioration de l’os alvéolaire, l’apparition d’une parodontite ainsi que la cellulite de la face qui est une infection grave touchant les tissus cutanés et sous-cutanés du visage. Pour éviter les complications, il est indispensable de traiter la gingivite à temps.

Les causes de la gingivite

Comme la plupart des maladies dentaires, la gingivite est causée par une mauvaise hygiène buccale qui a favorisé la formation de plaque dentaire. Mais il se peut aussi qu’elle soit due à une irritation causée par un traumatisme. Cela se produit lors d’un brossage de dent trop agressif ou l’utilisation de cure-dents.

Une prothèse dentaire en mauvaise position et un mauvais alignement de dents rendant le brossage difficile s’ajoutent à la liste des causes de la gingivite. Il faut aussi citer la transformation de la plaque en tartre dentaire ainsi que la consommation d’alcool de tabac et de certains médicaments.

Le traitement et les soins préventifs

La meilleure façon de soigner la gingivite, c’est d’effectuer un détartrage. Avant de procéder à l’intervention, le chirurgien-dentiste va d’abord examiner votre bouche. Son objectif, c’est de déterminer l’évolution de la maladie. Il peut vous attribuer divers conseils sur la façon de brosser les dents ou de choisir la brosse et le dentifrice à utiliser.

Pour éviter les récidives, il est nécessaire d’adopter une bonne hygiène buccale. Un brossage après chaque repas, la mastication d’un chewing-gum sans sucre ainsi qu’un bain de bouche régulier sont recommandés. Le but est d’éviter la formation de la plaque dentaire. Il faut aussi se servir d’une brosse à dents souples et de la changer tous les trois mois.

À tout cela s’ajoute l’adoption d’une bonne hygiène alimentaire. Il faut arrêter les grignotages entre les repas et limiter les aliments riches en sucre. Enfin, pensez à consulter votre dentiste une fois par an pour contrôler votre santé bucco-dentaire.