Le détartrage

A propos du tartre dentaire et du détartrage

Se rendre chez le dentiste est loin d’être une partie de plaisir. Pourtant, c’est une nécessité absolue afin de préserver la santé bucco-dentaire. Certains soins sont même recommandés annuellement afin de prévenir les maladies. C’est le cas du détartrage, une intervention qui permet l’amélioration de l’hygiène des dents et de prévenir de nombreuses maladies dentaires.

C’est quoi le tartre dentaire ?

Avant de parler de détartrage, il faut commencer par expliquer ce qu’est le tartre dentaire, son origine et ses effets nocifs sur la santé.

Le tartre dentaire, c’est quoi ?
En fait, c’est le durcissement de la plaque dentaire. Il est reconnu comme le dépôt d’une teinte claire visible sur la surface d’une dent. Certains aliments peuvent changer le ton du tartre. C’est le cas du tabac, du thé et du café.

Mais quelle est l’origine du tartre dentaire ? Une forte teneur de minéraux, notamment de phosphates et de calcium dans la salive, des bactéries et une mauvaise hygiène dentaire sont les principales causes du problème. Le tartre est surtout visible derrière les dents de la mâchoire inférieure vu qu’elles sont les plus en contact avec la langue et la salive.

Les risques représentés par la présence de tartre dentaire
Le tartre favorise l’apparition de diverses maladies parodontales. Il y a entre autres la gingivite, la parodontite et les caries. Voilà pourquoi, il faut effectuer un détartrage annuel. Selon les dentistes, le tartre sous-gingival est le plus préjudiciable vu qu’il se dépose à la racine des dents. Lorsqu’il est supra-gingival, le risque est modéré.

Les moyens de prévention

Pour éviter l’apparition du tartre dentaire, une bonne hygiène s’impose. Il faut brosser les dents deux fois par jour au minimum. L’utilisation du fil dentaire qui permet d’éliminer les résidus d’aliments entre les deux est aussi requise.

Se servir d’un révélateur de plaque est également une idée judicieuse. C’est une méthode de coloration qui permet de repérer le tartre dentaire et de contrôler son évolution. Cela dit, rien ne vaut une consultation annuelle chez le dentiste.

Bon à savoir sur le détartrage

Le détartrage est une technique qui permet d’éliminer les dépôts de tartre afin que les dents retrouvent leur coloration normale. Ce soin peut améliorer l’hygiène dentaire et il est pratiquement indolore.

·      Les méthodes de détartrage

Les dentistes peuvent se servir des ultrasons. Le principe est de faire passer un embout métallique sur la surface des dents. Il émet des vibrations, ce qui permet le décollage des plaques endurcies. Il faut associer cette action à une projection d’eau pour prévenir l’échauffement.

Les curettes parodontales font aussi partie des outils utilisés. Ce sont des instruments mécaniques qui servent à gratter la surface de la dent. Leur usage fait office de complément de soin. Durant le grattage, il faut aussi utiliser un aspirateur afin d’éliminer la salive et les résidus de tartre.

Le soin complémentaire
Après le détartrage, le polissage est au programme. Deux méthodes sont disponibles. La première consiste à utiliser une brossette rotative enduite de pâte. La seconde est la méthode de sablage.

Il est important de préciser qu’un détartrage annuel ou tous les six mois est amplement suffisant pour maintenir les dents propres. Cela dit, il est possible de faire ce soin tous les trois mois. Tout dépend de l’état de vos dents.