Le panoramique, point par point

En matière de médecine dentaire, le panoramique dentaire est une pratique courante. Il s’agit d’un examen radiologique qui permet au dentiste d’avoir une idée claire concernant les lésions des dents et les tissus adjacents, notamment les débuts de caries, les abcès, les tumeurs, l’agénésie, les infections des mâchoires et les kystes. De plus, cette étude approfondie permet d’évaluer la perte osseuse et l’état des gencives.

Le panoramique en quelques mots

Comme déjà précisé ci-dessus, la radio panoramique permet aux professionnels de connaître l’état et le positionnement des dents, mais également des gencives et des mâchoires. C’est un diagnostic très utile pour préparer le traitement le plus adapté, notamment dans le cas de la pose d’une prothèse dentaire.

Ne vous en faites pas ! Le panoramique en radiologie est une procédure qui se fait en peu de temps. Il suffit de placer votre menton sur le support de l’appareil, tout en restant immobile quelques secondes. Il est très facile et rapide à faire. De plus, il n’y a aucun risque pour votre santé, puisque la radiation émise et très minime. Il n’y a donc aucune raison d’avoir peur !

Dans certaines situations, le chirurgien dentiste pourra demander d’autres examens pour affiner les traitements.

L’utilité de la radio panoramique

Les clichés issus de la radiographie permettent au dentiste d’avoir une vue d’ensemble de la région buccale, mais aussi de détecter les lésions présentes au niveau des dents, les maladies des tissus, les fractures, les foyers infectieux, les kystes, les infections, les abcès, les tumeurs, etc. Une analyse qui permet au praticien de prévoir la prise en charge la plus adaptée au patient.

Le panoramique dentaire permet également de révéler les fractures et les anomalies qui nécessitent une correction. En d’autres termes, le diagnostic permet au chirurgien d’avoir une idée précise sur votre santé bucco-dentaire, afin de choisir le meilleur traitement.

À noter que cette radiographie est requise lors d’un projet de pose d’implants dentaires.

Les limites du panoramique dentaire

Certes, la mise en place d’une radio panoramique permet au spécialiste d’avoir une vision complète sur la santé bucco-dentaire du patient, mais le diagnostic représente des imperfections liées au manque de précision. Raison pour laquelle les praticiens recourent au scanner dentaire ou au cone beam (imagerie volumétrique par faisceau conique), puisque les interventions chirurgicales importantes nécessitent un paramétrage plus précis, notamment la pose d’implants, l’extraction d’une dent incluse ou d’un kyste.