Tout ce qu’il y a à savoir sur la stomatite

 

La stomatite se définit comme une inflammation de la cavité buccale. Elle peut toucher différentes parties de la bouche comme les joues, les lèvres ou les gencives. C’est pourquoi sa dénomination a tendance à changer. Comme de nombreux troubles bucco-dentaires, la stomatite se soigne bien. Il existe des traitements qui pourraient les guérir.

Les différents types de stomatite

Il existe différentes sortes de stomatite. Certaines d’entre elles sont anodines, d’autres indiquent une maladie plus grave. Raison pour laquelle, la consultation d’un stomatologue est indispensable.

Parmi les cas fréquents et moins graves, il y a les stomatites odontiasiques. Elles apparaissent souvent après la sortie d’une dent de sagesse. Elles sont donc d’origine dentaire.

Les stomatites infectieuses peuvent être dangereuses. Elles sont provoquées par divers agents infectieux. Elles se déclinent aussi en différentes catégories. Il y a entre autres les stomatites mycosiques causées par un champignon, les stomatites virales comme le zona – la varicelle et l’herpès, les stomatites dermatologiques et les stomatites allergiques causées par un médicament ou un produit toxique.

Comptant parmi les stomatites infectieuses, les stomatites aphteuses sont souvent les plus dangereuses. Elles cachent souvent une pathologie grave comme le cancer. Enfin, il faut parler des stomatites bactériennes. Elles  sont généralement liées à la tuberculose et la syphilis.

Les symptômes et les facteurs de risque

Puisqu’il existe différentes sortes de stomatite, donner les symptômes précis est donc impossible. Ils varient selon la cause de l’inflammation. Il se peut que ce soit une tache rouge, un érythème au niveau de la muqueuse, des bulles de plus de 5 millimètres de diamètre ou encore des pustules.

Sachez que si une stomatite ne guérit pas au bout de quelques jours alors qu’elle a été bien traitée, une visite chez un stomatologue s’impose. Cela peut avoir une cause plus grave. Notons qu’il existe des  facteurs qui optimisent le risque d’apparition de stomatite.

Il faut citer en premier lieu l’alcoolisme et le tabagisme. Ils sont d’ailleurs à l’origine de nombreux troubles bucco-dentaires. Il y a aussi la malnutrition, la dénutrition, le manque d’hygiène bucco-dentaire ainsi que la baisse des défenses immunitaires suite à des pathologies.

Le traitement des stomatites

En général, le dentiste procède avant tout au traitement des symptômes afin de soulager le patient. Mais il doit également mettre en place des soins dentaires. Pour limiter la douleur, le traitement symptomatique de la stomatite s’effectue sous anesthésie locale sous forme de pommade. Il recommande au patient l’élimination des aliments acides dans les menus.

Le praticien peut aussi vous prescrire des antibiotiques et des antifongiques. En fait, tout dépend du diagnostic établi. Qu’en est-il des moyens de prévention ? En fait, le meilleur moyen d’éviter la stomatite, c’est de respecter une bonne hygiène bucco-dentaire au quotidien.

Il faut aussi une alimentation variée et équilibrée. N’oubliez pas de soigner toutes les infections et inflammations de la bouche dès leur apparition. Il faut également réaliser le détartrage annuel. Enfin, en cas de besoin, n’hésitez pas à procéder à l’extraction dentaire. De plus, les solutions pour remplacer les dents manquantes existent désormais.